Pourquoi mes frères et moi on est parti d’Hedi Tillette de Clermont Tonnerre – Avignon 2015

Pourquoi mes frères et moi on est parti« D’ici il faudrait partir.

d’ici on ne peut pas partir. »

On pourrait presque chanter : Fais dodo Nour mon p’tit frère, Baba est au bar qui picole beaucoup, maman est au lit en train de mourir… L’attente, l’ennui, la mère omniprésente par son absence. L’amour fraternel, rude et sec comme la poussière. Le foot. Les pénaux. Les rêves et les désillusions. Mo, Dali, Taco, Nour, on a envie de vous emmener avec nous, de remettre des paillettes dans vos yeux, de redonner de la couleur à vos rêves couverts de chaux et de poussière.

La compagnie le chant des rives nous livre ici une très belle mise en scène du texte d’Hedi Tillette de Clermont-Tonnerre. Une scénographie impeccable, ayant l’apparence de la simplicité et de l’évidence, comme toute chorégraphie réussie. Bravo à Sarah Tick, pour la mise en scène mais aussi la direction d’acteur. Les quatre comédiens sont impeccables, ils nous emportent chacun dans leur monde, on a envie de les bercer, d’être cette mère qu’ils semblent tous attendre et espérer. Mention spéciale à Laura Chetrit que nous avons eu le plaisir de retrouver après Phone Tag et la compagnie des Aléas. Simplement parce qu’ici on la re découvre dans un tout autre registre et qu’elle est là aussi excellente. Mais les trois autres frères sont eux aussi parfaits. On les suivra.

Longue et belle vie à ce très très beau spectacle.